Article:

Business Services and Outsourcing: miser sur les services d’externalisation à valeur ajoutée

03 August 2016

Shareenah Kalla, Business Magazine No. - 1246 - du mercredi 3 août 2016 au mardi 9 août 2016 |

Business Services and Outsourcing est l’un des départements les plus florissants du cabinet BDO Mauritius. Il se spécialise dans les services d’externalisation à valeur ajoutée.

 

Le département Business Services and Outsourcing de BDO est opérationnel depuis janvier 2011. Au début, il employait quatre personnes. Ce service a été développé par le Managing Partner, Yuttam Joysuree, pendant deux ans.

De nos jours, ce département compte une centaine de collaborateurs et obtient des projets des quatre coins du globe. Il travaille principalement avec le réseau BDO, qui est présent dans 150 pays au monde. Mais il compte aussi d’importants clients hors du réseau BDO. Ceux-ci sont basés en Europe, aux États-Unis, en Australie ou encore en Asie. À ce jour, il a sécurisé des contrats d’un montant de Rs 75 millions. «Nos activités sont en pleine expansion. Nous recevons pas mal de projets. Il y a aussi un certain nombre de contrats en suspens ou qui sont en voie de négociation. Cela nous permettra d’ici à la fin de l’année prochaine de brasser un chiffre d’affaires de Rs 100 millions», souligne Yuttam Joysuree.

Business Services and Outsourcing ne joue pas dans le même créneau que les centres d’appels qui font essentiellement des transactions de services. Il se spécialise dans les services haut de gamme et l’IT Outsourcing. Dans ce dernier créneau, Business Services and Outsourcing propose notamment du support pour des sociétés incluant les clients de BDO à l’international. Le service d’IT Outsourcing regroupe 25 employés. Il est appelé à grandir davantage.

Bouger vers l’automatisation

Récemment, Business Services and Outsourcing s’est lancé dans le Legal Process Outsourcing, un service complexe qui est lié à l’Intelligence Intellectual Management. Le département est actuellement en contact avec une société pratiquant l’Intellectual Property Management pour tout le   continent africain. Celle-ci compte délocaliser son back-office à Maurice.

Business Services and Outsourcing abordera prochainement une étape importante de son développement. Il bougera davantage vers l’automatisation de ses services. Pour ce faire, il introduira dans ses opérations le Robotic Process Automation, un logiciel qui diminue l’apport de la main-d’œuvre et devrait améliorer son efficience et sa productivité. Le département est actuellement en pourparlers avec des entreprises internationales spécialisées dans la fabrication de ce logiciel. «Nous serons en mesure d’appliquer cette tendance à nos services d’externalisation au plus tard dans un an et demi», indique Yuttam Joysuree.

L’automatisation de ses activités n’empêchera pas Business Process and Outsourcing de continuer à recruter du personnel. D’ici à l’année prochaine, ce département devrait compter quelque 300 employés.

Tout comme les centres d’appels qui sont menacés par Madagascar, Business Process and Outsourcing doit composer avec une forte concurrence dans le créneau des services d’externalisation à valeur ajoutée, précise Yuttam Joysuree. Cette concurrence émane surtout de sociétés étrangères. D’où la nécessité de rester compétitif.